Chargement en cours

« On dort mieux quand il y a justice » : Antonio Pecci sur la condamnation d’un bourreau sous la dictature paraguayenne

« On dort mieux quand il y a justice » : Antonio Pecci sur la condamnation d’un bourreau sous la dictature paraguayenne

L'interview

L'interview

L’interview ©France 24

Le Paraguay a condamné le tortionnaire Eusebio Torres, âgé de 88 ans, à 30 ans de prison pour crimes contre l’humanité commis en 1976, sous la dictature d’Alfredo Stroessner. Durant cette période, plus de 20 000 victimes ont été enregistrées, selon la Commission Vérité et Justice du Paraguay. Dans cette édition de L’Entretien, nous parlons avec l’une de ses victimes, Antonio Pecci, qui a été surpris par une peine plus lourde que prévu.