Chargement en cours

Les cholitas boliviennes cherchent à gravir l’Everest et à rehausser le nom des femmes autochtones du pays

Les cholitas boliviennes cherchent à gravir l’Everest et à rehausser le nom des femmes autochtones du pays

Une femme indigène Aymara regarde le ballon tout en jouant un match de football à environ 6 000 mètres d'altitude, dans la dernière zone plate avant d'atteindre le sommet de la montagne Huayna Potosí, culminant à 6 088 mètres, près d'El Alto, en Bolivie, le 14 août 2022.

Une femme indigène Aymara regarde le ballon tout en jouant un match de football à environ 6 000 mètres d’altitude, dans la dernière zone plate avant d’atteindre le sommet de la montagne Huayna Potosí, culminant à 6 088 mètres, près d’El Alto, en Bolivie, le 14 août 2022. AFP – MARTIN SILVA

Surnommées « les cholitas grimpeuses », quatre femmes Aymara de Bolivie cherchent à conquérir le mont Everest après avoir gravi le Huayna Potosí, l’un des plus hauts sommets glaciaires du pays, en 2015, et l’Aconcagua, le plus haut sommet d’Amérique, en 2019. L’objectif de ce groupe de femmes est de rehausser le nom des femmes autochtones boliviennes et d’amplifier les voix des femmes dans l’alpinisme.