Chargement en cours

Crise sans fin au Pérou : un nouveau scandale ébranle le gouvernement de Dina Boluarte

Crise sans fin au Pérou : un nouveau scandale ébranle le gouvernement de Dina Boluarte

Première modification :

La politique péruvienne a été de nouveau ébranlée avec la récente démission du Premier ministre Alberto Otárola, après que dimanche dernier certains audios révélés par la Panamericana de TV ont révélé l’embauche irrégulière de Yaziré Pinedo en 2023, lorsque Otárola était à la tête du ministère de la Défense. La jeune femme aurait été favorisée de commandes de service auprès de l’Etat d’un montant supérieur à 14 000 dollars. Que se passe-t-il dans la politique péruvienne ? Nous l’analysons dans El Debate.

Le 5 mars, le Premier ministre péruvien Alberto Otárola a été contraint de démissionner après la diffusion d’un audio montrant son abus de pouvoir en attribuant deux contrats publics à Pinedo.

Ces contrats, d’un montant total de près de 15 000 dollars, ont été attribués pendant la brève période pendant laquelle Otárola occupait le poste de ministre de la Défense. Ces découvertes révélatrices s’ajoutent aux soupçons de trafic d’influence et de favoritisme au sein du pouvoir exécutif péruvien.

La controverse devient encore plus complexe lorsqu’on se demande si la démission d’Otárola est le résultat de ses propres actions ou si elle fait partie d’un plan concocté par les forces politiques pour saper le gouvernement de Dina Boluarte, comme le prétend le parti au pouvoir. Nous en avons discuté avec nos invités :

– Richard Arce, analyste politique et ancien membre du Congrès.

– Enrique Castillo, analyste politique.