Chargement en cours

Une trêve temporaire entre l’armée israélienne et le Hamas entre en vigueur ; premières sorties prévues vendredi après-midi

Une trêve temporaire entre l’armée israélienne et le Hamas entre en vigueur ; premières sorties prévues vendredi après-midi

A 7 heures du matin, heure d’Israël et de Gaza, ce vendredi 24 novembre, la cessation des hostilités limitée à quatre jours est entrée en vigueur, selon l’accord trouvé entre les parties. Au début de la trêve, aucun bombardement, activité aérienne ou tir d’artillerie n’a été signalé, selon les correspondants de Reuters du côté de Gaza et la presse en Israël. En outre, des camions transportant du carburant ont commencé à entrer à Gaza depuis l’Égypte, comme prévu dans l’accord convenu. La libération d’un premier groupe de 13 femmes et enfants, sur un total de 50 pendant toute la trêve, est prévue à 16 heures. La libération des Palestiniens dans les prisons israéliennes est également attendue.

Première modification :

2 minutes

Première pause dans les hostilités à Gaza depuis le début de la guerre en cours il y a 49 jours. Aucun bombardement, frappe d’artillerie ou tir de roquette n’a été signalé lorsque l’armée israélienne et le groupe Hamas ont entamé un cessez-le-feu de quatre jours à 7 heures du matin ce vendredi 24 novembre.

Des camions chargés de carburant ont commencé à entrer au terminal de Rafah une fois l’accord entré en vigueur, ont montré des images de Reuters TV.

Le silence des bombes et de l’artillerie prépare le terrain à la libération d’un premier groupe de 13 femmes et enfants détenus dans la bande côtière assiégée, prévue ce vendredi à 16 heures, heure locale. En échange, et tout au long de la pause, l’accord des parties impliquées stipule que jusqu’à 150 femmes et mineurs emprisonnés dans les prisons israéliennes doivent être libérés. Les deux parties au conflit préviennent qu’elles sont toujours en guerre et qu’elles reprendront donc leurs attaques une fois la trêve conclue.

Ci-dessous les principales nouvelles de la journée :

  • 1:51 (BOG) Des alarmes de roquettes ont retenti avant le début de la trêve, à la frontière

Le journal israélien « Haaretz » a rapporté que 15 minutes avant le début du cessez-le-feu, des alarmes de roquettes ont retenti dans les communautés frontalières de Gaza.

Des alertes aux roquettes ont été activées dans les villes de Kissufim et Ein Hashalom.

  • 1:37 (BOG) La trêve temporaire entre l’armée israélienne et le Hamas est entrée en vigueur

Une trêve de quatre jours commence dans la guerre entre les troupes israéliennes et le groupe Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

La trêve temporaire implique un arrêt complet des hostilités dans le nord et le sud de l’enclave palestinienne et la libération d’un premier groupe de 13 femmes et mineurs, sur un total de 50 que le Hamas a promis de remettre, parmi environ 240 otages. a eu lieu le 7 octobre, en pleine attaque sanglante dans le sud d’Israël, qui a coûté la vie à environ 1.200 personnes, selon les chiffres des autorités locales.

Le cessez-le-feu temporaire a débuté à 7h00, heure locale, et durera au moins quatre jours. Durant cette période, Israël a accepté de libérer 150 prisonniers palestiniens. Tout le monde, femmes et mineurs.

Avec Reuters, AP et les médias locaux