Chargement en cours

Sans eau potable ni centres de soins primaires : la santé languit à Gaza

Sans eau potable ni centres de soins primaires : la santé languit à Gaza

Santé

Les habitants de Gaza se rassemblent autour d'une ambulance endommagée par une frappe israélienne près de l'hôpital Al-Shifa, dans la ville de Gaza, le 3 novembre 2023.
Les habitants de Gaza se rassemblent autour d’une ambulance endommagée par une frappe israélienne près de l’hôpital Al-Shifa, dans la ville de Gaza, le 3 novembre 2023. © Moments Al-Halabi / AFP

Un mois après l’attaque du Hamas sur le sol israélien, les représailles persistent sur Gaza. Depuis le 7 octobre, les bombes israéliennes ont provoqué 101 attaques sanitaires et laissé inopérants près de 40 % des hôpitaux de la bande de Gaza, ainsi que 60 % des centres de soins primaires. La pénurie d’eau aggrave la situation, notamment pour les garçons et les filles, qui sont plus vulnérables aux maladies transmises par l’eau contaminée.