Chargement en cours

Le calendrier judiciaire rythme la campagne de Donald Trump aux Etats-Unis

Le calendrier judiciaire rythme la campagne de Donald Trump aux Etats-Unis

Première modification :

Dans cette édition d’En Primera Plana, nous nous concentrons sur les États-Unis, à un an des élections, avec la possibilité que le duel Biden-Trump se rapproche de plus en plus. Les procès de l’ancien président Donald Trump marquent le calendrier : le procès pour tentative de subversion des résultats des élections de 2020 est fixé à la veille du soi-disant Super Tuesday, le jour où le plus grand nombre d’États participent aux élections primaires.

La seule fois où un ancien président des États-Unis est revenu au pouvoir après avoir quitté la Maison Blanche, c’était en 1893. L’exploit a été celui du démocrate Grover Cleveland. Donald Trump veut être l’homme qui le récupérera. Pour y parvenir, il mise sur une campagne électorale houleuse contre non seulement ses rivaux politiques, mais aussi la justice américaine.

Trump a quatre affaires pénales en cours totalisant plus de quatre-vingt-dix accusations criminelles. En face de lui, dans le duel le plus probable, se trouverait le président Joe Biden. Pour de nombreux analystes, le facteur âge, dans ce cas, doit être pris en compte. Jamais auparavant un candidat n’avait demandé aux Américains de lui laisser les clés de la Maison Blanche jusqu’à l’âge de 86 ans. Existe-t-il un autre candidat susceptible d’entraver le duel Biden-Trump ? C’est l’une des questions que nous nous posons avec nos invités :

– Alan Riding, sponsor du ‘New York Times’.

– Mathilde Carton, directrice du service information du magazine ‘Elle’.

– James Cohen, spécialiste des Etats-Unis, de l’Université Paris 3.

– Cristóbal Vásquez, correspondant de RFI.