Chargement en cours

Israël attaque un hôpital indonésien à Gaza ; Le premier groupe de bébés prématurés évacués arrive en Egypte

Israël attaque un hôpital indonésien à Gaza ; Le premier groupe de bébés prématurés évacués arrive en Egypte

Après l’impact d’un projectile au deuxième étage de l’hôpital indonésien, 12 personnes sont mortes ce lundi 20 novembre, alors que les troupes israéliennes concentrent une partie de leur incursion terrestre sur des centres médicaux du nord de la bande de Gaza. Au cours des dernières heures, le ministère de la Santé de Gaza a rejeté la version des militaires qui affirmaient la veille avoir découvert un tunnel du mouvement islamiste dans l’hôpital Al-Shifa. Un premier groupe de bébés prématurés évacués de ce centre médical est arrivé en Égypte pour y recevoir des soins.

Les centres de santé se sont transformés d’abord en champs de bataille puis en cimetières. Ce 20 novembre, d’intenses combats ont éclaté autour de l’hôpital indonésien, au nord de la bande de Gaza, où des milliers de personnes, dont des patients, du personnel médical et des déplacés, se sont réfugiés depuis des semaines.

El Indonesio est le dernier centre médical directement visé par les troupes, après avoir attaqué la semaine dernière Al-Shifa, le plus grand complexe hospitalier de l’enclave palestinienne, où les autorités ont été contraintes d’ouvrir des fosses communes pour enterrer les morts, au milieu du manque de personnes. d’énergie et de produits de santé.

Les forces israéliennes concentrent leur offensive sur les installations médicales, affirmant que les militants du Hamas opèrent à partir de là. Cependant, au cours des dernières heures, le ministère local de la Santé a rejeté la version selon laquelle un prétendu tunnel du Hamas aurait été découvert dans l’hôpital Al-Shifa. Entre-temps, le nombre de Palestiniens tués par l’offensive israélienne ne s’arrête pas : plus de 13 000, dont au moins 5 300 enfants.

Ci-dessous les principales nouvelles de la journée :

  • 7h55 (BOG) Ils rapportent que le Hamas est prêt à augmenter le nombre d’otages à libérer

Une source « impliquée dans les négociations avec le Hamas » a assuré au journal local « Haaretz » que l’organisation envisageait d’augmenter le nombre d’otages qu’elle était prête à libérer.

Les pourparlers se poursuivent et « les contacts indirects entre Israël et le Hamas ont déjà échoué à deux reprises », il faudra donc « plus de patience », a-t-il ajouté.

Selon les termes préliminaires de l’accord, divulgués par des sources proches du processus, les parties au conflit geleraient les hostilités pendant au moins cinq jours, période pendant laquelle elles estiment qu’elles respecteront les libérations.

Cependant, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a insisté sur le fait qu’il n’y aura pas de cessez-le-feu tant que ses troupes n’auront pas atteint l’objectif « d’éliminer » le Hamas.

Les parents et amis de plus de 200 personnes prises en otage par le Hamas défilent près du kibboutz Gezer après avoir entamé une marche de cinq jours vers Jérusalem, le 16 novembre 2023.
Les parents et amis de plus de 200 personnes prises en otage par le Hamas défilent près du kibboutz Gezer après avoir entamé une marche de cinq jours vers Jérusalem, le 16 novembre 2023. © Reuters/Ronen Zvulun
  • 7h30 (BOG) Plus de 100 évacués de Gaza arriveront en Turquie

71 patients, accompagnés de 49 membres de la familles, sont arrivés en Égypte en provenance de Gaza dimanche après-midi et devraient se rendre à Ankara ce lundi après avoir passé la nuit à l’hôpital d’Al-Arish, a déclaré le ministre de la Santé Fahrettin Koca.

La semaine dernière, le gouvernement turc a montré sa volonté d’accueillir le plus grand nombre possible des près de 1 000 patients atteints de cancer à Gaza. Les 27 premiers patients sont arrivés à Ankara jeudi dernier.

  • 7h03 (BOG) Trois personnes sur quatre ont été déplacées dans la bande de Gaza

Environ 1,7 million de personnes, soit près des trois quarts de la population de Gaza, ont été déplacées et 900 000 personnes se sont entassées dans des abris gérés par l’ONU, ont détaillé les agences de l’ONU.

L’armée israélienne ordonne constamment aux Palestiniens de quitter le nord de la bande côtière assiégée et de chercher refuge dans le sud, mais cette zone est également la cible de bombardements aériens depuis le début de la guerre en cours.

  • 6h38 (BOG) Le premier groupe de 28 bébés évacués de l’hôpital Al-Shifa arrive en Egypte

Ils font partie du groupe de 31 enfants qui ont été initialement évacués dimanche de l’hôpital Al-Shifa, au nord de l’enclave, vers un autre centre médical à Rafah, au sud de la bande assiégée. Ce lundi, ils sont arrivés en Egypte pour recevoir des soins médicaux.

Trois des bébés restent à Gaza parce que les familles de deux d’entre eux ont choisi d’y rester pour des « raisons personnelles » et le troisième parce qu’ils n’ont pas été identifiés.

Plus de deux douzaines de bébés devraient traverser la frontière, a rapporté le Croissant-Rouge palestinien. À Al-Shifa, d’autres nouveau-nés sont morts dans un effondrement des services médicaux provoqué en partie par des pannes de courant, dont le service dans l’enclave dépend du carburant, mais ses réserves sont nulles après qu’Israël a imposé un blocus total depuis le 7 octobre dernier.

  • 6h19 (BOG) Les attaques se poursuivent autour de l’hôpital indonésien

Des combats intenses ont lieu à proximité de l’hôpital. « On les voit bouger et tirer (…) Les femmes et les enfants sont terrifiés. Il y a des bruits constants d’explosions et de coups de feu », a décrit Marwan Abdallah, un médecin présent sur les lieux, à l’agence de presse AP.

Les forces israéliennes ont ensuite tiré sur des personnes qui quittaient le centre médical. Leurs corps gisent toujours au sol et personne n’a pu les enterrer, a déclaré le directeur général du ministère de la Santé de Gaza, Munner al-Bursh, au réseau arabe ‘Al Jazeera’.

  • 6h03 L’armée israélienne affirme avoir tué trois commandants du Hamas à Gaza

Des avions de combat israéliens ont attaqué et tué trois commandants du groupe islamiste dans le nord de la bande de Gaza, selon le porte-parole des Forces de défense israéliennes (FDI), Daniel Hagaru.

En outre, une escouade « terroriste » a été tuée et un entrepôt d’armes où ils se cachaient a été détruit, a rapporté le journal local Haaretz, citant le Shin Bet, le service de renseignement du gouvernement.

  • 17h39 (BOG) Au moins 12 morts dans une attaque israélienne contre un hôpital indonésien

L’armée israélienne vise un nouvel hôpital après la prise de contrôle militaire d’Al-Shifa, le plus grand de l’enclave, la semaine dernière.

Ce lundi, un projectile a touché le deuxième étage d’un hôpital indonésien au nord de Gaza, tuant au moins 12 personnes, selon le ministère de la Santé de l’enclave et un personnel médical présent à l’intérieur des installations.

Des témoins ont indiqué que l’artillerie israélienne a commencé ses attaques là-bas tôt le matin en visant le service de chirurgie, où des morts ont été enregistrés et plusieurs membres du personnel médical ont été blessés.

Avec Reuters, AP et les médias locaux