Chargement en cours

Guerre entre Israël et le Hamas : l’impact sur la Cisjordanie occupée

Guerre entre Israël et le Hamas : l’impact sur la Cisjordanie occupée

Première modification :

La guerre entre Israël et le Hamas a attiré toute l’attention sur la bande de Gaza, mais dans d’autres territoires palestiniens, comme la Cisjordanie, la violence s’est intensifiée depuis le 7 octobre. Les forces israéliennes ont mené davantage de raids et de points de contrôle, tandis que les attaques des colons israéliens contre les civils palestiniens se sont multipliées. En revanche, en Israël, la surveillance a été renforcée pour punir quiconque soutient les Gazaouis. Dans ce débat, nous analysons les effets de la guerre au-delà de la bande de Gaza.

L’armée israélienne affirme avoir largué 4 300 bombes sur la bande de Gaza entre le 7 octobre et le 13 novembre, soit environ 120 bombes par jour. Ce n’est pas en vain que l’attention médiatique s’y est concentrée, mais la guerre s’est étendue à d’autres territoires palestiniens comme la Cisjordanie : l’observatoire Middle East Eye estime que près de 200 Palestiniens y ont été tués depuis que le Hamas a lancé son attaque contre Israël.

En Cisjordanie, les forces armées et les colons ont multiplié leurs attaques, ainsi que les arrestations et les raids. Quelque 2 570 personnes ont été arrêtées par les autorités israéliennes.

Quels effets la guerre laisse-t-elle sur les autres territoires palestiniens et sur Israël ? Nous en avons discuté avec nos invités dans cette édition d’El Debate :

– Enrique Prieto-Rios, professeur de droit international à l’Université del Rosario.

– Walid Muaqqat, ambassadeur de Palestine au Pérou.

– Ricardo Israel, docteur en sciences politiques, avocat et professeur de relations internationales.