Chargement en cours

Effet « Boomerang » : Sam Altman et d’autres fondateurs de grandes entreprises sont partis et sont revenus

Effet « Boomerang » : Sam Altman et d’autres fondateurs de grandes entreprises sont partis et sont revenus

Première modification :

Ce mercredi 22 novembre, Sam Altman a trouvé un accord avec OpenAI pour revenir en tant que PDG, après quelques jours tumultueux suite à son limogeage par le conseil d’administration de l’entreprise. Il a rejoint une liste croissante de PDG ayant des histoires similaires.

Le cas dramatique du PDG d’OpenAI, licencié et réintégré dans l’entreprise moins d’une semaine plus tard, n’est pas le premier du genre. Et ce n’est peut-être pas non plus la dernière dans un monde imprévisible des entreprises américaines.

La plupart des cas les plus emblématiques ont un dénominateur commun : les patrons qui ont repris la première place après avoir démissionné de leurs entreprises les ont fondées ou contribué à leur création.

Plusieurs PDG d'entreprises aux États-Unis sont partis et sont revenus plus tard.
Plusieurs PDG d’entreprises aux États-Unis sont partis et sont revenus plus tard. © France 24 – Liz Agrédo

Steve Jobs : Le fondateur d’Apple, l’un des hommes les plus célèbres de la Silicon Valley, a quitté l’entreprise en 1985 en raison de différends avec le PDG de l’époque, John Sculley. Il est revenu en 1997 au poste de directeur général et a démissionné en 2011, juste avant sa mort.

Michael Dell : a fondé Dell Inc. dans les années 1980 et en a été PDG jusqu’en 2004, date à laquelle il a démissionné pour devenir président. Il revient en 2007 et dirige l’entreprise jusqu’à la fusion avec EMC, qui aboutit à l’émergence de Dell Technologies.

Jack Dorsey : a fondé la plateforme de médias sociaux Twitter, désormais connue sous le nom de X, et en est devenu le PDG en 2006. En 2008, le co-fondateur Evan Williams a pris la relève tandis que Dorsey en était président. Il est revenu au poste de PDG en 2015 et a occupé ce poste pendant encore six ans.

Robert Iger : Il est devenu PDG du groupe de divertissement américain Disney pour la première fois en 2005. Il a quitté ses fonctions en 2020, mais le conseil d’administration lui a demandé de revenir en 2022, lorsque la société a été confrontée à des pertes d’exploitation dans son unité de streaming.

Avec Reuters