Chargement en cours

Attaque du camp de réfugiés de Jabalia : point de rupture dans les positions des dirigeants américains

Attaque du camp de réfugiés de Jabalia : point de rupture dans les positions des dirigeants américains

L'Amérique ici

Attaque du camp de réfugiés de Jabalia : un point de rupture dans les positions des dirigeants latino-américains
Attaque du camp de réfugiés de Jabalia : un point de rupture dans les positions des dirigeants latino-américains © France 24

Le bombardement par Israël du plus grand camp de réfugiés de Gaza, Jabalia, a marqué un tournant dans les déclarations des dirigeants américains concernant la guerre entre Israël et le Hamas. La Bolivie a rompu ses relations diplomatiques avec Israël tandis que la Colombie, le Chili et le Honduras ont convoqué leurs ambassadeurs pour des consultations. Mais bien que la plupart des dirigeants sud-américains aient condamné l’escalade de la violence, il n’existe pas de réponse régionale unifiée.