Chargement en cours

Arrêté pour avoir tenté de tirer sur un autre trafiquant de drogue lors d’une bagarre entre clans à El Puerto de Santa María

Arrêté pour avoir tenté de tirer sur un autre trafiquant de drogue lors d’une bagarre entre clans à El Puerto de Santa María

Des agents de la Police Nationale ont arrêté Paterna de Rivera, Jerez de la Frontera et Puerto de Santa María, dans la province espagnole de Cadix, trois personnes présumées auteurs de délits contre la santé publique, de fraude à l’électricité et de détention illicite d’armes. Par ailleurs, l’un des détenus est accusé de tentative d’homicide.

L’enquête a débuté après les événements survenus aux premières heures du 27 septembre, lorsqu’un incident s’est produit dans un club d’hôtesses de la ville d’El Puerto de Santa María. une bagarre entre deux gangs rivaux, dédiés au trafic de drogue, en utilisant des objets contondants, des couteaux et des armes à feu.

Pendant la bagarre, l’un des agresseurs Il a tenté de tirer sur un rival, mais n’y est pas parvenu car son arme à feu s’est enrayée. Une cartouche de calibre 6,35 mm a été retrouvée sur les lieux.

Après les événements, les agents ont lancé une enquête complexe qui a abouti à l’identification et à l’arrestation, le 2 novembre, des auteurs présumés, notamment trois hommes.

Effets saisis / Police nationale

Les enquêteurs, après avoir obtenu l’autorisation judiciaire d’entrée et de perquisition, ont procédé à l’entrée avec l’aide du Groupe opérationnel spécial de sécurité, dont la tâche est de intervention tactique dans les opérations du crime organisé, dans les maisons des personnes impliquées, situées dans les municipalités susmentionnées de Paterna de Rivera, Jerez de la Frontera et Puerto de Santa María.

L’opération a abouti à la saisie d’un total 823 plants de marijuana provenant de plantations situées à Paterna de la Rivera et Estella del Marqués, un total de 15 350 euros, 7 cartouches de calibre 12 millimètres et autres effets.

Plantes intervenues / Police nationale

Les détenus ont été traduits en justice avec le rapport de police correspondant, déclarant les trois détenus libérés avec inculpation.