Chargement en cours

Appel à la démission de Netantayu ou refus du cessez-le-feu : la presse israélienne un mois après la guerre

Appel à la démission de Netantayu ou refus du cessez-le-feu : la presse israélienne un mois après la guerre

revue de presse

Nous ouvrons la Revue de Presse avec les rapports de divers médias israéliens sur le premier mois de guerre déclarée par l'État d'Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza, qui fait plus de 10 000 assassinés du côté de Gaza et 1 400 du côté israélien.
Nous ouvrons la Revue de Presse avec les rapports de divers médias israéliens sur le premier mois de guerre déclarée par l’État d’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza, qui fait plus de 10 000 assassinés du côté de Gaza et 1 400 du côté israélien. © France 24

Nous ouvrons la Revue de Presse avec les rapports de divers médias israéliens sur le premier mois de guerre déclarée par l’État d’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza, qui fait plus de 10 000 assassinés du côté de Gaza et 1 400 du côté israélien. Le média progressiste Haaretz appelle à la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahu car « il met Israël en danger au pire moment de son histoire ». D’un autre côté, le conservateur « Israel Hayom » souligne que « permettre un cessez-le-feu réduirait à zéro la dissuasion israélienne ». Le Premier ministre a donné sa première interview sur ‘ABC News’ et a mentionné qu’il portait « une part de responsabilité » dans les échecs des services de renseignement qui ont permis l’attaque du Hamas.