Chargement en cours

L’ouragan Norma se dégrade en catégorie 3 alors qu’il traverse le Pacifique du Mexique

L’ouragan Norma se dégrade en catégorie 3 alors qu’il traverse le Pacifique du Mexique

Mexique (AFP) – L’ouragan Norma, qui avance ce jeudi sur le Pacifique mexicain, a été déclassé en catégorie 3 sur l’échelle Saffir-Simpson (sur 5), mais il reste un cyclone majeur potentiellement destructeur qui met en alerte le nord-ouest du Mexique.

Première modification : Dernière modification:

2 minutes

À 21h00 GMT, le météore, qui avait auparavant atteint la catégorie 4, se trouvait à 425 km à l’ouest de Manzanillo, enregistrant des vents soutenus de 205 km/h et se déplaçant à 9 km/h, selon le National Hurricane Center (NHC) des États-Unis.

Norma devrait « continuer à s’affaiblir dans les prochains jours », mais rester un ouragan près de la partie sud de la péninsule de Basse-Californie, a ajouté le NHC.

Jeudi matin, le phénomène s’était renforcé en catégorie 4, enregistrant des vents soutenus de 250 kilomètres par heure.

Selon la trajectoire prévue par la Commission nationale des eaux du Mexique, Norma toucherait terre à deux reprises, d’abord samedi après-midi sous forme d’ouragan dans les environs de la municipalité de San José del Cabo, en Basse-Californie du Sud, et dimanche, elle s’approcherait de la côte de l’état de Sinaloa comme tempête tropicale après avoir traversé la mer de Cortés.

Leur arrivée prochaine dans la péninsule de Basse-Californie, où se trouve la station balnéaire prisée de Los Cabos – l’une des préférées des touristes américains – a conduit le gouvernement à activer mercredi un plan national d’urgence dirigé par l’armée.

Dans le cadre de ce plan, plus de 6.600 soldats sont restés en alerte dans les États de Basse-Californie et de Basse-Californie du Sud, avec des foyers dans les villes de San Quintín, Mulegé et La Paz, a indiqué le Secrétariat de la Défense nationale.

« En raison de notre expérience, nous devons mettre en place à temps des équipements pour aider la population et apporter de la nourriture », a déclaré le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, à propos de l’opération.

Ils surveillent les barrages et les rivières

Compte tenu des pluies intenses que le système commence à générer dans les États côtiers, Conagua a indiqué qu’elle surveillait le niveau des rivières, des ruisseaux et des barrages, afin de protéger la sécurité de la population.

Il a précisé qu’il surveille ponctuellement six barrages dans les États de Colima, Nayarit et Michoacán « parce qu’ils sont au-dessus de 90% de leur niveau maximum de stockage ordinaire ».

Norma atteindrait la pointe sud de la Basse-Californie samedi, mais avec des vitesses de vent plus faibles, selon les prévisions du NHC.

« De petites fluctuations d’intensité sont possibles aujourd’hui (jeudi), suivies d’un affaiblissement progressif à partir de vendredi et se poursuivant jusqu’au week-end », a ajouté l’autorité météorologique.

La semaine dernière, le passage du puissant ouragan Lidia, qui a également atteint la catégorie 4, a fait au moins deux morts dans les États occidentaux de Jalisco et Nayarit.

En raison de ses vastes côtes sur le Pacifique et l’Atlantique, le Mexique est l’un des pays les plus vulnérables aux ouragans, avec au moins une douzaine de phénomènes météorologiques par an, tous susceptibles de se transformer en cyclones de grande ampleur.