Chargement en cours

L’inflation de la zone euro atteint son plus bas niveau depuis deux ans

L’inflation de la zone euro atteint son plus bas niveau depuis deux ans

Première modification : Dernière modification:

Les prix en comparaison annuelle ont augmenté de 2,9% en octobre, un chiffre jamais vu depuis août 2021 et un chiffre qui est près d’un point et demi de moins qu’en septembre de cette année, lorsque l’inflation était tenace à 4,3 %. . Cependant, le PIB s’est contracté de 0,1% au troisième trimestre de cette année, le premier chiffre négatif enregistré depuis le coup économique de la pandémie de Covid-19.

Les contrôles stricts visant à réduire l’inflation prennent effet dans la zone euro, où, mois après mois, le taux ralentit par rapport aux deux chiffres rapportés en novembre 2022.

Les données d’octobre ont également dépassé les prévisions des analystes de Reuters et du Financial Times, qui tablaient sur une inflation proche de 3,1 %.

Et du taux annuel de 10,1% du onzième mois de l’année dernière, la donnée a été minimisée aux 2,9% connus ce mardi 31 octobre. En décembre, il était de 9,2%, en janvier de 8,6% et le reste de cette année, les données ont toujours été inférieures à celles du mois précédent, comme le montre le graphique suivant.

Et dans son objectif de contrôler l’inflation, la Banque centrale européenne (BCE) a augmenté fortement et pendant dix séances consécutives le taux d’intérêt qui fixe le coût de l’argent. Toutefois, plus tôt ce mois-ci, elle a stoppé sa tendance à la hausse et a décidé de laisser les taux d’intérêt inchangés.

Plus précisément, et si l’on examine les 20 économies qui partagent l’euro comme monnaie commune, seuls la Belgique (-1,7 %) et les Pays-Bas (-1 %) ont enregistré des données négatives.

inflation des pays de la zone euro
inflation des pays de la zone euro © France 24 Espagnol

La France a surpris avec la baisse de 1,2 point qu’elle a déclarée dans ses données annuelles d’octobre, soit 4% ; L’Allemagne a également connu une baisse considérable, passant de 4,3 % en septembre sur un an à 3 % en octobre ; L’Espagne et le Portugal ont ralenti, et l’une des plus fortes baisses a été enregistrée en Italie : en septembre, le taux annuel était de 5,6 % et en octobre, il a chuté à 1,9 %.

Avec les médias locaux