Chargement en cours

L’industrie diamantaire indienne touchée par la guerre en Ukraine

L’industrie diamantaire indienne touchée par la guerre en Ukraine

L’industrie du diamant a été durement touchée par les sanctions occidentales imposées à Moscou. Les combats se déroulent à 5 000 kilomètres de là, mais la guerre en Ukraine a des conséquences jusqu’à Surat, dans l’ouest de l’Inde. La capitale mondiale du tailleur de diamants est l’une des dernières victimes collatérales.

Première modification :

1 minute

Le marché est dans la rue, visible de tous. Les marchands de ces pierres précieuses, convoitées aux quatre coins de la planète, manipulent les diamants à ciel ouvert. Kantibhai Malabia travaille depuis 25 ans sur le marché du diamant de Surat, dans l’ouest de l’Inde, l’un des plus grands au monde.

Mais depuis quelques mois, les affaires ne vont pas bien pour lui ni pour les autres commerçants du coin. « Nous sommes en pleine récession, nous les achetons plus cher que nous ne les vendons. J’ai 200, 250 carats et je ne peux pas les vendre… tout cela est dû à des problèmes mondiaux », dit-il.

Depuis l’invasion de l’Ukraine, les diamants russes sont quasiment introuvables sur ce marché. Avant le début du conflit, elles constituaient la moitié des pierres que l’on pouvait trouver dans cet espace. Désormais, les vendeurs sont touchés par une guerre qui se déroule à 5 000 kilomètres de là. Et ils ne sont pas les seuls.